donnie

Au-delà de sa célébrité, Donnie Mcclurkin est avant tout un adorateur. Il en a donné la preuve en deux occasions au Tabernacle de Gloire en janvier en juillet 2016.

Donnie Mcclurkin ne vient pas souvent visiter la communauté haïtienne de Miami, et lorsqu’il vient, c’est le Tabernacle de Gloire qui a le privilège de recevoir cet adorateur hors du commun qui glorifie le Seigneur Jésus à travers le monde depuis plusieurs années.

Donnie Mcclurkin n’est pas seulement une figure connue du monde évangélique. Il a traversé la frontière et sa voix est parvenu aux oreilles et au cœur de ceux qui sont dans le monde séculier. Le psalmiste a une carrière internationale et il se fait le devoir de chanter dans la langue des pays qu’il visite que ce soit le Japon ou les pays du continent africain.

Donnie ne s’est pas encore rendu en Haïti, mais il a visité en deux reprises la grande communauté haïtienne de Miami. Mcclurkin avait d’abord performé au Tabernacle de Gloire le 1er janvier 2016 lors de l’événement baptisé « 12 Soirées d’Adoration ». Il était revenu dans notre église lors de la Conférence « Arise and Shine » le 28 juillet dernier.

13938054_708068892675421_1265946975616891811_oLorsque Donnie Mcclurkin chante parmi les Haïtiens, il se fait le devoir de chanter dans notre savoureux créole aussi bien qu’en français. Le chanteur connait le très populaire air « Louwe louwe, gloire à Jésus, peche m yo efase ». « Mais du créole c’est tout ce que je sais », avouera-t-il lors de sa première visite en janvier dernier.

L’artiste avait non seulement chanté mais aussi prêché car il est aussi pasteur d’une église. « Mon premier sermon pour l’année 2016 sera dans une église haïtienne », avait-il fait remarquer alors le pasteur principal de l’église Perfecting Faith Church (311 N. Main Street  Freeport, NY 11520).

À la fin de son sermon, Donnie Mcclurkin a partagé son témoignage personnel avec l’assistance. Il s’agissait du poignant récit d’un homme parti de rien, victime de toutes sortes d’abus (verbal, physique, sexuel) pour être aujourd’hui un millionnaire et l’une des voix les plus connues de la musique évangélique mondiale.

Enfin, Donnie Mcclurkin a adoré Dieu avec le Tabernacle de Gloire au cours d’une soirée magnifique. L’artiste mondialement connu a interprété plusieurs morceaux de son répertoire comme le fameux « I call you faithful » qui a été repris en chœur par la foule. Il a aussi introduit au Tabernacle de Gloire une chanson évangélique africaine intitulée « Imela » qui signifie « merci ».

« Nous avions invité Donnie Mcclurkin, non parce qu’il est célèbre, mais parce qu’il est un adorateur », avait alors déclaré Pasteur Gregory Toussaint, hôte de l’événement.

A sa deuxième visite en juillet dernier lors de la Conférence « Arise and Shine 2016 », le Pasteur et chanteur Donnie Mcclurkin avait brièvement entonné quelques airs de son répertoire et prêché avec ferveur sur la passion du Christ.