fight faith

Par Pasteur Gregory Toussaint
Cela vous est-il déjà arrivé de recevoir une promesse de Dieu et d’espérer qu’elle va s’accomplir dans les plus brefs délais ? Vous ne savez plus où vous mettre, vous êtes tout excité. Ce devait être le cas pour Abraham après que Dieu lui ait promis un enfant et de faire de lui une grande nation.

Cependant, les jours, les mois et les années passèrent. Rien. Abraham croyait peut-être qu’il obtiendrait les promesses de Dieu immédiatement après qu’il ait obéi à la voix divine et quitté son pays. Mais non. L’accomplissement de la promesse s’était fait attendre indéfiniment.

Fight_the_Good_Fight_by_circathomas05La Bible dit qu’Abraham ne se découragea pas en attendant l’accomplissement de la promesse. Au contraire. Romains 4:20 dit qu’il fut fortifié dans la foi donnant gloire à Dieu. C’est très fort. La traduction anglaise dit qu’il remerciait Dieu, il rendait grâces pour quelque chose qu’il n’avait pas encore reçue.

La plus grande démonstration de foi est l’action de grâce. Remercier Dieu avant même qu’il n’accomplisse sa promesse est une belle preuve de confiance en Dieu. Il faut commencer à remercier Dieu bien avant d’avoir obtenu ce travail, ce mariage, ce ministère, cette maison, ou cet enfant. Vous ne voyez rien venir mais vous remerciez Dieu quand même. C’est le combat de la foi.

Que faut-il faire lorsqu’on mène le combat de la foi ? Comment se comporter lorsque la réalité quotidienne est différente des promesses de Dieu ? Il faut alors faire un choix entre votre réalité et la réalité de la Parole de Dieu. Quant à Abraham, il a choisi la réalité de la Parole de Dieu. Même lorsque la réalité de son corps et celle du monde déclaraient que lui et sa femme ne pouvaient plus enfanter, Abraham avait cru en Dieu et remerciait le Seigneur chaque matin pour l’enfant promis, en dépit de tout.

Pour lire la suite, cliquez ICI